Affaire Khalifa Sall : L’avis du juge Ibrahima Dème

  • Source: : Seneweb.com | Le 09 juillet, 2018 à 07:07:59 | Lu 28020 fois | 120 Commentaires
content_image

Affaire Khalifa Sall : L’avis du juge Ibrahima Dème

De l’avis du juge (démissionnaire) Ibrahima Dème, la Cour d’appel, qui statue ce lundi, doit libérer Khalifa Sall, condamné en première instance à 5 ans ferme. Ce serait la conséquence logique, selon l’ex-procureur, de la décision de la Cour de justice de la Cedeao.

«La Cour de la Cedeao a constaté des atteintes graves aux droits fondamentaux d’une personne qui continue d’être détenu, la conséquence logique c’est de faire cesser immédiatement cette situation manifestement illicite en ordonnant la libération de Khalifa Sall», défend Ibrahima Dème, dans un entretien accordé à Seneweb, en marge de sa tournée européenne sous la bannière de son mouvement politique «Ensemble».

Le juge Dème a commencé par dire que «la décision de la Cour de justice de la Cedeao ne doit être analysé ni sous l’angle du droit pénal classique, ni sous l’angle du droit constitutionnel, mais sous l’angle des droits de l’Homme». Il précise que «la Cour de justice de la Cedeao est, à l’instar d’autres juridictions internationales, une instance de protection des droits garantis par la Convention que les Etats-parties ont signés et ratifiés».

«De ce point de vue, signale-t-il, la décision qu’elle a rendue dans l’affaire Khalifa Sall est claire et cohérente et ne souffre d’aucune ambigüité. Les juges ont d’abord constaté, la violation par la justice sénégalaise, ses droits fondamentaux, notamment ses droits à la défense et à la présomption d’innocence et ils ont, par conséquent, relevé que sa détention était arbitraire avant d’accorder une compensation financière. On peut donc soutenir sans risque d’être sérieusement contredit que c’est une décision favorable à M. Khalifa Sall.»

Ibrahima Dème admet cependant que «les avocats de l’État du Sénégal n’ont pas tort lorsqu’ils soutiennent que la Cour de justice de la Cedeao n’est pas une Cour suprême sous régionale ayant le pouvoir d’annuler des décisions rendues par les juridictions sénégalaises». «D’ailleurs, martèle-t-il, aucune juridiction internationale de protection des droits de l’homme n’a cette compétence. L’arrêt rendu ne peut donc valoir de titre exécutoire sur le plan interne.»

 


Auteur: Youssouf SANÉ - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (19)


Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa En Juillet, 2018 (07:47 AM) 0 FansN°: 1
 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

OUI AUX MÊMES QUESTIONS IL FAUT TOUJOURS OPPOSER LES MÊMES RÉPONSES !

 :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 

 :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

l'homme politique propose et dieu dispose du tout de nos faits et idées partout et pour tout

 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :question: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

karim meissa wade & khalifa babacar sall ! mêmes causes ! mêmes clauses ! mêmes effets !

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

c'est vrai que sous le ciel des vérités du droit international la vérité est un franc symbolique

dont la valeur en bourse politique ou étatique se compte ici en 35 millions de francs lourds

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

OUI AUX MÊMES QUESTIONS IL FAUT TOUJOURS OPPOSER LES MÊMES RÉPONSES !

 :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 

 :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

l'homme politique propose et dieu dispose du tout de nos faits et idées partout et pour tout

 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :question: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

karim meissa wade & khalifa babacar sall ! mêmes causes ! mêmes clauses ! mêmes effets !

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

c'est vrai que sous le ciel des vérités du droit international la vérité est un franc symbolique

dont la valeur en bourse politique ou étatique se compte ici en 35 millions de francs lourds

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :sunugaal :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

OUI AUX MÊMES QUESTIONS IL FAUT TOUJOURS OPPOSER LES MÊMES RÉPONSES !

 :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 

 :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

l'homme politique propose et dieu dispose du tout de nos faits et idées partout et pour tout

 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :question: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

karim meissa wade & khalifa babacar sall ! mêmes causes ! mêmes clauses ! mêmes effets !

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

c'est vrai que sous le ciel des vérités du droit international la vérité est un franc symbolique

dont la valeur en bourse politique ou étatique se compte ici en 35 millions de francs lourds

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :

Reply_author En Juillet, 2018 (07:50 AM) 0 FansN°: 1
notre peuple constate que karim meissa wade est bien défendu par son parti
notre peuple constate que khalifa babacar sall n'est pas défendu par son parti
Reply_author En Juillet, 2018 (09:17 AM) 0 FansN°: 2
je pensais vraiment qu'il sera un candidat de plus mais je constate, à chacune de ses sorties, que le juge deme est très différent des autres candidats. je pense vraiment que je vais voter pour lui en 2019
Reply_author En Juillet, 2018 (12:55 PM) 0 FansN°: 3
bien avant d'être arrêté, khalifa sall a fait une conférence de presse publique où il a dit très clairement qu'il n'a jamais rien volé et a défié macky de rendre publique le rapport des ige sur lequel il se base pour vouloir l'emprisonner.

macky n'a jamais voulu montrer le rapport de l'inspection générale qu'il prétend utliser pour envoyer khalifa sall en prison.

la vérité est qu'aucun rapport n'incrimine khalifa sall. la seule chose qui motive macky c'est de vouloir empêcher khalifa sall de se présenter aux présidentielles de 2019.

macky est un dictateur et les avocats de khalifa sall doivent immédiatement saisir l'onu pour éxiger le respect de l'arrêté de la cedeao.

rappelons que c'est à partir d'une décision de la cedeao que macky a envoyé l'armée du sénégal déloger yaya jammeh, un chef d'état de la gambie, un pays indépendant.

et pourquoi aujourd'hui ce même macky veut ignorer une décision aussi claire et nette de la cedeao ?


macky veut, même au prix de sa vie, empêcher ses gros concurrents de se présenter. le plus choquant dans tout ça, c'est qu'il y ait des sénégalais pour défendre une telle dictature

kodio doum
Anonyme En Juillet, 2018 (08:15 AM) 0 FansN°: 2
Le parti si c le PS ne peut pas le défendre et ne doit pas le défendre. Il a saboté les élections de 2012 à Dakar , ce ki a fait que le PS sur le plan national a été classé après l'AFP .Il n'a k ce qu' il mérite. Ce mec est un vrai politiciens et très dangereux. Jamais le PS ne le soutiendra .

Ce juge se contredit ou c le rédacteur de l'article qui lui fait dire , ce qu'il n'a pas dit .
Reply_author En Juillet, 2018 (08:52 AM) 0 FansN°: 1
feu de faux et usage de faux ! ps parti de satan ! va !
Reply_author En Juillet, 2018 (08:54 AM) 0 FansN°: 1
c vrai que le peuple reconnait maintenant dans ses faussetés obscènes ! honte !
Asbi En Juillet, 2018 (08:41 AM) 0 FansN°: 3
L'absence d'un titre exécutoire d'une décision de condamnation des états de cette cour de la CDEAO est une élégance Républicaine qui plutôt que de contraindre un état qui a lui signé une convention à qui il est reproché une violation, laisse l'état concerné le soin lui - même de s'appliquer cette condamnation .

Malheureusement ici on appelle ça scier la branche sur laquelle on est assis, il faut reconnaître que cela requiert des qualités de grandeur mais d'humilité également , le Sénégal est pourtant le premier ou l'un des premiers pays voire le seul à adopter la CNI CDEAO, dans la crise gambienne le recours aux règles d'intervention dans un pays avait été fortement et honorablement recherché par le Sénégal , aujourd'hui mis à l'épreuve à son tour, notre pays se montre frileux, ainsi le scénario d'un basculement total hélas dans la dictature se dessine , dans quel sens ira la décision de la cour d'appel , seule la force de persuasion des motifs de son arrêt comptera !
Reply_author En Juillet, 2018 (08:52 AM) 0 FansN°: 1
et nos sous dilapides dans tout cela :
quelle suite au scandale prodac, coud et autres gabegies sur lesquelles maky a mis son coude.
qui pour sauver le sénégal
Meissa En Juillet, 2018 (09:12 AM) 0 FansN°: 4
Voilà des prises de positions très courageuse!
Reply_author En Juillet, 2018 (11:29 AM) 0 FansN°: 1
sauf qu'avant sa démission, c'est ce même juge qui soutenait le contraire !

republique bananiere !
Reply_author En Juillet, 2018 (14:29 PM) 0 FansN°: 1
faux. je ne connais pas ce monsieur mais je le suis très bien. il ne s'est jamais prononcé sur un quelconque dossier avant sa démission
Anonyme En Juillet, 2018 (09:23 AM) 0 FansN°: 5
karim et khalifa victimes de la mackystrature
Kaygnamkham En Juillet, 2018 (09:46 AM) 0 FansN°: 6
LOSOXLA : 70 807 77 00



LA PUISSANCE SEXUELLE MASCULINE ......GNAME KHAM.....



En effet, cette mélange de plantes naturelles permet d’augmenter les désirs sexuels et d’aider l’homme à offrir une relation sexuelle satisfaisante à sa conjointe.

Tres éfficace :

grossir et allonge le sexe

Renforcer l'endurance et la libido

Augmenter la sensibilité sexuelle

Augmenter le plaisir et l'intensité sexuelle

Augmenter l'appétit sexuel chez l'homme

Augmente la longueur et grossir



70 807 77 00



- Des érections renforcées et durables

- Des périodes de récupération plus courtes entre chaque rapport sexuel

- Aucun effet secondaire désagréable tel que vous pouvez en rencontrer avec d’autres produits favorisant l’érection déjà présents sur le marché

- Un niveau d’énergie renforcé



Les hommes de tous les âges peuvent en profiter. Même si vous n’avez aucun problème dans vos relations intimes, ................ peut vous aider à fournir de meilleures prestations et à ressentir plus de plaisir.



Anonyme En Juillet, 2018 (09:47 AM) 0 FansN°: 7
Je ne connais pas le juge Deme mais j'ai constaté qu'à chaque fois qu'il parle sur quelque chose c'est du béton. C'est vraiment ce que nous attendons de nos hommes politiques. Deme  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
Anonyme En Juillet, 2018 (10:45 AM) 0 FansN°: 8
si vous avez compris ce qu'il a dit ,aidez moi ,le debut de son intervention me par du palaisait etre le contraire de ses affirmations à la fin , je ne pense pas que ses anciens collegues du palais sont en phase avec ses demonstrations juridiques et judiciaires , attendez les motivations de la Cour d'Appel et faites la comparaison sur le plan uniquement du Droit , et vous verrez la difference : qui fait de la politique et qui fait du droit
Anonyme En Juillet, 2018 (11:00 AM) 0 FansN°: 9
Quand la politique rentre par la porte, le droit sort par le fenêtre. Le "juge" Dème veut-il nous faire croire qu'il y'a pas eu de fausses factures? Qu'il y'a pas eu des commandes de riz et de mil non livrées? Alors, Monsieur le juge, dans votre carrière de magistrat vous avez envoyé des innocents en prison pour de plusieurs années.Priez et demandez-les pardon!
Anonyme En Juillet, 2018 (11:02 AM) 0 FansN°: 10
I will support you mister deme and vote for you in 2019 Senegal need someone like you
Anonyme En Juillet, 2018 (11:05 AM) 0 FansN°: 11
Non commentaire 8 , on a bien lu je suis désolé il n'y a pas de contradiction dans son analyse, au contraire il s'est évertué à être le maximum objectif, il indique surtout que c'est sous l'angle du droit de la protection des droits de l'homme qu'il situe le problème et il dit simplement décision favorable à Khalifa , la limite qu'il soulève c'est l'absence de titre exécutoire et la liberté pour l'état fautif d'appliquer ou de ne pas appliquer, donc commentaire n°8 ce n'est pas sur cet avis du juge DEME que vous l'aurez, lisez encore l'avis !
Anonyme En Juillet, 2018 (11:16 AM) 0 FansN°: 12
La condamnation de khaf est politique et Macky le regrettera tôt ou tard.
Anonyme En Juillet, 2018 (11:18 AM) 0 FansN°: 13
''Je ne peux pas parler d'un dossier que je ne maîtrise pas mais le juge que j'étais ne comprend pas pourquoi Khalifa Sall n'a pas pu bénéficié d'une liberté provisoire d'autant plus qu'il a cautionné''. J'ai retrouvé cette phrase du juge DEME dans sa première sortie, après sa démission, dans l'émission ça me dit mag avec pape alé. Il ne badine pas avec la cohérence on dirait
Anonyme En Juillet, 2018 (13:20 PM) 0 FansN°: 14
LIBEREZ KHALIFA SALL SEANCE TENANTE SINON ... VOUS ALLEZ LE PAYER TRES TRES CHER.
Anonyme En Juillet, 2018 (13:47 PM) 0 FansN°: 15
bjr je suis un jeune homme sénégalais celibataire qui cherche une femme avec qui faire une rencontre intérrésée faites moi signe sur mon whatsapp 762603017
Li Rek En Juillet, 2018 (14:38 PM) 0 FansN°: 16
L'extraodinaire de l'affaire Khalifa Sall est dans la simplicité de l'ordinaire: un individu qui fait de fausses factures pour justifier des achats de riz et de mil fictifs....Rien que ça!
Anonyme En Juillet, 2018 (14:50 PM) 0 FansN°: 17
Et,les 30 Millions que Khalifa prenait par mois,qui va les payer?



Et,je ne suis pas un troll de l'APR. Juste que le principe d ela reddition des comptes doit etre applicable a tout le monde y inclus Macky Sall et tous ceux dont il a mis les dossiers sous le coude.
Anonyme En Juillet, 2018 (15:27 PM) 0 FansN°: 18
la Cedeao n'a rien dit sur les fausses factures ?  :interrogation: 

Anonyme En Juillet, 2018 (00:19 AM) 0 FansN°: 19
Un homme d'honneur ce garçon.des comme ça et on se développe.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com